De saison

Bons Bacis (baisers) de Cagliari / « Voyage en Italie » de Giono

Le temps des oeufs

le temps de l’Italie.

Je vais rapatrier par ici l’Italie (sans compter la Sardaigne, 16 voyages depuis la première fois en 2011) parce que j’y ai attrapé le bonheur plus d’une fois, et que le bonheur c’est pas fait pour rester dans un Blog passé en privé.

Rando reco: pierres sèches, olives et bières (3 et fin)





OLYMPUS DIGITAL CAMERA

[Vallon de la Sénancole, Gordes]

La date était fixée depuis plus d’un mois, et j’ai bien travaillé afin d’être prête: itinéraire (parfaitement ajusté depuis la dernière reco), topo (encore rudimentaire mais précis), avec cartes au top (import tracé GPX, annotées comme j’aime) et en tête, une idée d’expérience qui ferait le bonheur des personnes accompagnées: un couple d’amis Lyonnais. Dernier voyage: en Alaska, où ils se sont approché des ours bruns. Nature & Culture. Histoire à bien doser. Elle, jouisseuse de chaque instant. Lui, très doux mais anxieux, sceptique, pessimiste. A détendre d’urgence.

J’ai eu un peur de ne plus apprécier l’itinéraire, à ma cinquième reco depuis le début de l’année, mais c’était sans compter sur le vert, qui sort un peu partout par petites touches ou en larges traits, et qui m’annonce ce que tout le monde sait mais que je n’avais pas encore vu: tout près, le Printemps est là. Après des semaines passées enfermée, en stage ou à étudier, je suis comme une enfant à l’heure de la récréation. De l’air, de l’air! et qu’on me laisse bouger les jambes!

Mais je suis d’abord là pour mon Etude qui parle de « Randonnée et expériences authentiques ». Expérimenter avec nos 5 sens, tout en laissant la marche nous délier les corps. Regarder les feuillages, les regarder vraiment, sentir les écorces qui chauffent au soleil, les toucher du bout des doigts, et se demander vers quel arbre on est attiré.

En arrivant dans l’oliveraie, nous avons fait sauter nos chaussures, et quand je suis partie pieds nus, sur le tapis d’herbe tendre et moussue, en criant Ah c’est bon! Ah c’est bon! le mari de mon amie lui a murmuré que j’étais complètement cinglée. Grounding… ça je connais et je pratique depuis longtemps, été après été, en abandonnant mes sandales dans les endroits les plus insolites pour sentir sous mes pieds la terre et son énergie.

Nous avons déjeuné assis dans l’herbe et puis nous voilà partis pour un peu de Tree Hugging. Après quelques explications, ils ont saisi les principes simples de cette pratique qui consiste à enlacer des arbres pour sentir l’énergie qui les traverse de la terre au ciel en dénouant les tensions, les complications, et qui permet de se reconnecter avec ses racines et son passé pour se projeter vers l’avenir et la Vie.

J’avais dans l’idée de mettre dans les annexes de mon Etude, cette phrase d’Anatole France:

« N’essayez pas de satisfaire votre vanité en enseignant beaucoup de choses.

Eveillez la curiosité des gens. C’est suffisant d’ouvrir les esprits ; ne les surchargez pas.

Mettez là juste une étincelle. S’il y a des choses bien inflammables, cela prendra feu. »

persuadée que c’est bien là, mon seul rôle à jouer.

Mon amie, parfaitement allumée, et sans soutien-gorge, enlève alors son tee-shirt, avant d’aller s’étendre sur un gros chêne penché. Il fait très beau avec juste un petit vent tiède.

L’oliveraie fait bien 150 mètres de long. Je suis partie à l’autre extrémité, trouver un olivier bien droit. Je m’y suis adossée assise, les jambes repliées, les pieds bien à plat pour être en contact avec la terre, une main derrière le dos paume vers le tronc de l’arbre, l’autre posée tranquillement sur ma cuisse, la tête posée contre l’arbre et le visage tourné vers le ciel et la lumière, en short au soleil et à l’air.

Vous devez essayer.

J’ai décidé d’y retourner chaque Printemps. Retourner saluer cet arbre dont j’ai embrassé l’écorce pour lui dire Merci, de m’avoir permis, entre autres, de lâcher prise. Mon amie a vraiment apprécié  du début à la fin. Son Homme un peu moins parce que le vent qui faisait bouger son arbre ça l’inquiétait… Mais personne n’oubliera cette journée Expérience et randonnée.

Rando pour apprendre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

[sur le Plateau de l’Arbois]

13 comme semaine 13 dans le calendrier et 13 comme Bouches-du-Rhônes. Retrouver d’autres qui comme moi, aiment les chemins et le grand air. J’ai bien aimé qu’on marche à un bon rythme sur un itinéraire qui ne présentait aucune difficulté. J’ai bien aimé, pour une fois, me laisser guider. Et puis apprendre. Parce qu’ils sont tous plus âgés, plus aguerris, et qu’ils vont droit à l’essentiel. Aucun mot en trop. Et pourtant, j’ai tant appris. J’ai bien aimé le Muscat dans mon quart, la façon dont on me l’a proposé et la façon dont on me l’a offert. Parce que j’étais la plus jeune, et sans doute à leurs yeux la plus faible, j’ai eu double dose.

La Fête de la Rondonnée propose chaque année, en semaine 13, des randos tous niveaux et bien d’autres animations.

De saison

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

[Saint Martin de la Brasque, en arrivant de la Motte d’Aigues, en entrant dans le village à gauche, chercher la pancarte…]

Le temps des asperges.

Asperges et Fraises du Luberon – Philippe Fognini / Acheter les asperges direct au Hangar mais seulement de 10h à midi. / Elles sont délicieuses et partent très vite. Mieux vaut y aller tôt ou encore mieux réserver (04 90 77 67 49), surtout pour le déjeuner de Pâques.

Rando tout là haut à l’eau salée…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

[Mimet]

Aller marcher sur la Crête de l’Etoile, dans la brume et dans le Bleu. Aller enfin voir de près le Pilon du Roi. De caillasse en caillasse, en tee-shirt, avoir très chaud. Chercher l’équilibre et délier nos corps, sentir nos coeurs battre. Avec l’assurance d’être toujours sur le bon chemin puisqu’il n’y en a qu’un et qu’il est bien balisé de bleu. On a trouvé ça reposant. Ce chemin là, je le referai bien en courant.

Départ du Col Sainte Anne – 5 heures de marche AR pour aller jusque l’Etoile, à un bon rythme / Pommes au four à la confiture de pastèque, melon, fruits confits et croquants.